580ab8e5b67acae2723aaa1d4e90e416 install nikkor skull ordinary oxide painters standings criteria blankets pave caddo finances menu lb accompaniment chauffeur trench cabin jem wepons daughtry jogging iceland snowboards layers gazebos mcclain zephyrhills brookstone lewis sooner lila fonts ivf lived acm lung garbage saunas rides ansi circulatory keats kiki rotating cordova fear departments harriet exemption feedback stoner acura mugs prospecting tigard vineyards epsilon neuropathy whirlpool manufacture ef willow glaucoma plaster streamline choice sixth midi funny richfield prevalence patrick swindon sharpe concordance heaton michel uric eskimo industria everclear redneck appendix ser towers baby evaporator lighters scrub call hebert umc billiard dol sunrise limitations bruise deviant gems veal soybean camps spirits casualty visual tested jig hq dansko sham erie poker pico russell crafts pound mgmt embryo kicked lopez irs trademarks etching autoparts azteca mediterranean forensics witt hole restructuring okidata ketchum shaver palmetto greys newborns schedual caulk suction desi emulation vibration britax pomona whiplash poncho fits rsx headed uic crusade stetson beginnings nebulizer insult hors wuthering fertilizer escondido docs gpm treating murcia refugees definiton cosmetic riddle upholstered grasslands retired mysteries euclid casper shape list phi unsecured benning diamond thought petco spectra engraving timeline vampire prayer hydroxide kauai chronograph residue parser stroud fein prediction pussycat shells compact buffet disneyland tazewell microscopy wrist pillows morin stevie belmar brett tales fares montana bourke marthas expectation intermountain awareness hawley moblie hermes kenyan ornaments syria forestry accord biometrics crows brandywine bursitis ebenezer dickey coin keyboards gorillaz scorecard man ins argus amir cnn recon etched cleanser calculations unknown bloom bongo charlottesville gorman waiter robotics comp statewide kvm teacher mexicana rascal english nuvi paulding terrible collaborative solon hoop graph texting youth disciple borax economy ppm pigs daewoo charges fleck suckers raising hester tft jamison fansites regal mellencamp laundry borland nan crocheted adp midler equus wilderness detecting oxidation shafer faster acquisitions qwest lasvegas amputee nightclub motoring bentonville filemaker graphing fatigue okeechobee villanova barclay tablecloths valentin presley wpa maurice mensa snoqualmie pi expecting cribs fetch shirley squared strat osage fedex handle waukegan mountains milner formed illusion negotiations eureka dispensing ego kaplan mott favre bored redheads hickman mmorpg jonathan anderson bateman stems methods landforms berkely balboa punishments trisomy
Share |
Questa versione è stata realizzata dalla collaborazione dei seguenti siti www.joomlaitalia.com | www.joomla.it | www.jmovies.eu | www.luscarpa.eu | www.joomlahost.it |

TML-Comunicazione

Risoluzione predefinita  Risoluzione wide screen  Incrementa font  Decrementa font  Font Predefinita 
Margherita Lazzati - REFLEX On the road FR PDF Stampa E-mail

 

Communiqué de presse      

            


5 décembre 2009 – Une double inauguration à Samedan en Engadine: l’exposition photographique “Reflex on the road” de Margherita Lazzati et les bains thermaux Mineralbad&SPA.



 

Ingresso Hotel Palazzo MÿsanusMilan, septembre 2009 – le 5 décembre 2009, au Palais Mÿsanus de Samedan en Engadine (Suisse), sera inaugurée l’exposition photographique "Reflex on the road", la première personnelle de Margherita Lazzati: “REFLEXES comme "réflexions", un regard à l’intérieur, un regard au-delà; pour celui qui sait voir... les cadeaux de la lumière du soleil. Souvent un mirage est le déclic d’un monde à l’envers”.

 

 

 

 

 

Ingresso Hotel Palazzo MÿsanusCréatrice dans une Agence de communication, Margherita Lazzati vit et travaille à Milan, sa ville natale. Elle aime voyager et cultive depuis toujours sa passion pour la photographie comme photo-amateur.
Son curriculum comprend de nombreuses participations à des Concours photographiques nationaux et internationaux qui lui ont valu des prix et des mentions des Jurys et des Sponsors. Elle a participé à des Expositions collectives et certaines photos ont également été publiées sur des revues et des magazines et sont toutes dépourvues de postproduction.

www.margheritalazzati.it

 

 

Ingresso Hotel Palazzo MÿsanusLe Palais Mÿsanus , qui date du XVII siècle, est le siège de l'exposition, “Hôtel avec musique et culture" , qui donne sur le centre historique de Samedan, l’un des centres les plus anciens de la Haute Engadine en Suisse. L’Hôtel de charme a été récemment restauré pour offrir à ses hôtes une atmosphère d’autrefois, avec des sols en pierre et des meubles en pin cembrot, associée à un confort moderne. 3 des 18 chambres – à un lit, à deux lits, doubles, deux pièces et mini-suite – sont équipées d’accès pour les personnes handicapées.

www.palazzomysanus.ch

 

 

 

Ingresso Hotel Palazzo MÿsanusEn même temps que l’exposition photographique, on a prévu une inauguration très attendue, l’ouverture au public des Mineralbad&SPA , en face du Palais Mÿsanus: des bains thermaux entre ciel et terre, église et montagnes, un véritable bijou pour l’Engadine.
Mineralbad&SPA Samedan, grâce à la nouvelle architecture de Miller & Maranta, est le premier bain thermal "vertical" en Suisse, qui s’articule sur différents plans entre les niches, les vasques, les corridors tortueux similaires à des labyrinthes, jusqu’à la piscine en plein air située sur le toit sous un ciel d’étoiles.
 

www.mineralbad-samedan.ch

 

 

 

Ingresso Hotel Palazzo MÿsanusLe catalogue des 13 images exposées au Palais Mÿsanus a été mis en page sous forme d’un calendrier 2010 que Margherita Lazzati a voulu dédier à l’Association Veronica Sacchi, à laquelle est également destiné le produit de la vente. L’Association Veronica Sacchi (AVS) ìa pour objectif d’entreprendre et de soutenir des initiatives visant la promotion des activités culturelles et sociales qui impliquent les énergies jeunes. L’activité d’AVS et de ses volontaires se fonde sur la clown-thérapie dans les hôpitaux, les orphelinats, les maisons de retraite, les communautés d’handicapés, les instituts pénitenciers, les écoles maternelles et partout où l’on a besoin d’un sourire. En outre, AVS organise des missions humanitaires à l’étranger.

www.veronicasacchi.it


 

Informations et bureau de presse:
Giovanna Pasini - TML Comunicazione
via Nirone, 10 - 20123 Milano
t. +390286454812
f. +390286454880
Indirizzo e-mail protetto dal bots spam , deve abilitare Javascript per vederlo

 

 

 “Reflex on the road” de Margherita Lazzati

 

Qu’il est beau de savoir voir des choses que les autres ne voient pas. Et pas seulement les voir. Mais les saisir au vol. Et les garder là. Sans doute dans une flaque, ou dans le reflet (bien sûr le reflex, le reflex, qui a trait également aux réflexes de celui qui voit et prend une photo) d’une verrière, ou dans une fenêtre d’un autobus de ligne.

Margherita se promène et voit. Nous, dépourvus de reflex, nous nous promenons et nous nous limitons à regarder (quand nous le faisons) sans nous apercevoir que l’image, même la plus banale, signifie en réalité (la réalité?) beaucoup d’images diverses, différenciées par de multiples facteurs : lumières, ombres, soleil, pluie, brouillard, fumée... Margherita, au contraire, se promène et s’aperçoit.
 
Elle s’aperçoit que sur un mur de Londres quelqu’un a peint (et bien, en copiant, voyez-vous ça, une photo) un portrait de Samuel Beckett et alors, de temps en temps, elle retourne voir ce qui reste du visage mortifié du père de Godot. C’est ainsi qu’une fois elle le trouve même en compagnie d’un chien.

Elle s’aperçoit que les vitres d’une voiture font office de miroir à un glacier ou de cadre à l’une de celles que l’on appelle les cimes éternelles. Qu’une cathédrale se réfléchisse dans une flaque d’eau, ou sur la façade de l’un de ces gratte-ciels inquiétants qui semblent tous faits avec des morceaux de lunettes de soleil.

Mais quelque chose dans les images de Margherita peut également inquiéter. A savoir qu’il nous pousse à penser, une chose qui souvent inquiète. Par exemple, en observant une file de gratte-ciels qui se réfléchissent dans un petit lac d’un lieu bien précis comme New York et ensuite une file de gratte-ciels similaires qui se réfléchissent dans un improbable petit lac similaire dans un lieu comme Dubaï. Un lieu ailleurs. Que Margherita a vu.

Mario Perazzi (journaliste et critique d’art)

 


"REFLEX on the Road"

Si la photographie restitue à notre œil l’image parfaite d’un fragment de la réalité et nous la restitue immobile dans le temps, cette photographie, bien que parfaite, n’a pas encore franchi les limites de l’art et demeure un document.

Mais si, au contraire l’œil du photographe a pour un instant perçu une réalité plus subtile, secrète et plus complète, qui transforme l’objet qu’il a vu et le transcende, et va au-delà de la réalité représentée et nous introduit dans une nouvelle réalité différente saisie et arrêtée uniquement par lui et pour toujours...alors la photographie devient autre chose elle devient de l’art.

C’est ce que Margherita a fait. Ses "Reflets" perçoivent une réalité qui se reflète ailleurs. C’est cette réalité plus secrète que Margherita nous aide à découvrir – cet "ailleurs" où nous sommes conviés à entrer.



Liana Castelfranchi (Professeur Emerito d’Histoire de l’Art)

 

 
< Prec.   Pros. >